Euregio : nos élèves ont rencontré Yannick Grannec et Peter Stamm

Classé dans : Lettres d'information | 0

 
Yannick Grannec & Peter StammLettre d’information 02/2015 – 28.01.2015
 

Après une première rencontre, liégeoise, avec deux des nominés du Jury Euregio 2014-2015, Romain Puertolàs et Anna Enquist, nous avons rencontré, hier, mercredi 21 janvier, à Eupen, Yannick Grannec et Peter Stamm. Nous étions nombreux à cette rencontre : en effet, le roman de ce dernier fait l’objet d’un important travail dans le cadre du cours de français.

Le roman de l’écrivaine française, La déesse des petites victoires, raconte la vie d’une danseuse de cabaret qui va devenir l’épouse d’un mathématicien de génie, Kurt Gödel, ami d’Albert Einstein, mais aussi paranoïaque, anorexique, à la marge de la folie. La thématique à la base de ce roman, explique Yannick Grannec, est à rattacher à une ancienne lecture puis à la découverte de cette amitié avec Einstein. Cela lui a donné, bien plus tard, l’envie d’écrire un roman – pour lequel elle s’est d’ailleurs longuement documentée- pour mettre en évidence le personnage d’Adèle qui, sa vie durant, va porter à bout de bras cet homme, génial mais fou, le disputant à la mort et le protégeant contre lui-même.

Le roman de l’Allemand Peter Stamm, sept ans, narre lui aussi une histoire d’amour, plus exactement une passion amoureuse entre Alex, un architecte marié à Sonia, une femme belle, brillante mais froide, et Iwona, d’origine polonaise, plutôt moche, effacée voire inexistante, soumise, très religieuse pour ne pas dire mystique. Interrogé à propos de cette attirance irrationnelle d’Alex pour Iwona, Peter Stamm propose de réfléchir à la complexité des caractères humains : Sonia est peut-être une femme trop parfaite et Iwona un être volontairement soumis mais ce serait une erreur de réduire cette folle fascination à ces seuls éléments. Il faut aller plus loin, « dans l’inconscient du cœur et au cœur de l’inconscient ».

Et les deux auteurs de terminer en disant qu’un roman n’est jamais qu’une proposition et que le but de ce jury, finalement, est de faire lire pour entrer- ou pas !- dans des mondes nouveaux.

 

Source : Fabian Cornet, 6GA

 

(c) photo Grannec: Bruno Charoy
(c) photo Stamm: Gaby Gerster
(c) photo Euregio-Schüler-Literaturpreis (Anna Enquist & Romain Puertolas, Liège, 18 décembre2014)

 

 


Les autres éditions des Lettres d’information sont disponibles dans la rubrique Archives.

Charte Ar Ans1

Document mis à jour le 28.01.2015