Une nouvelle page se tourne pour notre établissement avec l’arrivée des 2 premiers tableaux blancs interactifs en mai 2010.
En 2011, l’Athénée Royal d’Ans reçoit le label « Ecole numérique », en partenariat avec le Collège Sacré Cœur de Charleroi, dans le cadre du projet « Ecole numérique ». L’intérêt de ce projet est de faire de l’outil numérique une chance pour tous. Le projet vise, en effet, à mettre à disposition des élèves du premier degré une tablette numérique contenant des outils pédagogiques afin d’intégrer l’outil informatique personnalisé (une tablette pour un élève) dans les pratiques pédagogiques. En outre, l’utilisation des tablettes numériques en classe a pour but d’apporter une pédagogie réellement différenciée tout en entretenant la motivation. En 2012, La rentrée scolaire est marquée par le début de l’utilisation des premières tablettes numériques au sein de notre école.

Déjà pionnier en tant qu’école numérique, l’Athénée Royal d’Ans est sélectionné pour la seconde fois lors du 3ème appel à projets pour recevoir une aide de la Région wallonne afin de pouvoir développer le principe de « l’école inversée ». Selon ce principe, les enseignants mettent les leçons à la disposition des élèves sur des ENT (espaces numériques de travail) : des textes, des images, des vidéos… Avant le cours, chez eux, les élèves visionnent le contenu des documents et intègrent la théorie. L’intérêt du dispositif réside dans le temps d’échange ainsi libéré, avec un enseignant disponible, pour les travaux et les exercices.

Ce projet sera mené en partenariat avec l’institut Saint-Joseph de Ciney afin de tester cette pédagogie issue des nouvelles technologies au cours de l’année scolaire 2014-2015 et il permettra à notre établissement de bénéficier de nouveaux matériels informatiques. Toujours dans le cadre de ce projet, deux Hautes Ecoles, une à Liège et l’autre à Namur, seront aussi impliquées afin que les futurs agrégés de l’enseignement secondaire inférieur bénéficient de l’expérience numérique de l’Athénée Royal d’Ans et de l’institut Saint-Joseph de Ciney.

En 2017, Monsieur Dony cède son poste de préfet des études à Madame Mertens pour occuper la fonction de Préfet coordonnateur de zone, ce qui lui permettra de prolonger son engagement pédagogique auprès d’une dizaine d’établissements de la zone Huy-Waremme.

La construction du nouveau bâtiment commence en avril 2018.

2019 est marqué par le retour de Madame Maria-Antonia Fuda en tant que Préfète des Etudes. En effet, elle avait déjà occupé le poste de proviseur au sein de l’établissement au cours de l’année scolaire 2002-2005. C’est aussi le départ de Monsieur Jean-Luc Brackmeyn. Admis à la pension, il est remplacé par Monsieur Jonathan Fischbach, professeur à l’Athénée l’année scolaire 2007-2008 et les années scolaires de 2011 à 2014. Monsieur Brackmeyn est arrivé au sein de l’établissement en septembre 1991 en tant que professeur de français et d’histoire. A cette époque, seul le degré inférieur était organisé. En tant que professeur, il avait notamment organisé les voyages de fin d’année en proposant la visite des châteaux de La Loire mais aussi les séjours en Alsace en territoire de mémoires. C’est en septembre 2006 qu’il accéda à la fonction de proviseur.

 
 
 

Lire Il était une fois…;
Lire Les années 60;
Lire Les années 70;
Lire Les années 80;
Lire Les années 90;
Lire Le XXIe siècle;

Retour au sommaire de l’Historique.

©photos : WalOnMap


Charte Ar Ans1

Document mis à jour le 10.01.2019