L’Athénée royal d’Ans est un établissement d’enseignement officiel dont le Pouvoir Organisateur, organisationnel et financier, est la Fédération Wallonie-Bruxelles. Contre l’endoctrinement, l’école publique défend les principes inviolables d’humanisme, de liberté de conscience, de pluralisme, d’ouverture et de démocratie.

Humanisme
Dans l’école publique, les professeurs forment leurs élèves à reconnaître la pluralité des valeurs de l’humanisme. C’est le fondement d’une vie sociale. Dans le développement de la personnalité des jeunes, comprendre, c’est toujours accepter l’autre sans jamais, pour autant, perdre son esprit critique, son sens de l’analyse.

Liberté de conscience
Lieu de débats, l’école publique permet à l’élève d’exprimer ses choix. Elle refuse les attitudes partisanes. Cette liberté de conscience contribue à son émancipation personnelle. Un atout essentiel face à la complexité de notre société. Une force pour aborder l’actualité en toute honnêteté intellectuelle.

Pluralisme
Préparer une société pluraliste, c’est prôner une égalité des chances. L’école publique refuse l’élitisme et les dangers d’une pensée unique qu’il peut engendrer. Inlassablement, elle s’efforce de briser les inégalités économiques, sociales et culturelles. Une formation humaine garantie pour chacun, un attachement aux qualités individuelles: voilà les bases d’une école solidaire et pluraliste.

Ouverture
La société évolue. Les changements humains et technologiques s’accélèrent. Au cœur de cette dynamique, l’école publique doit sans cesse s’interroger, s’adapter, réagir, innover. Ouverture sur le monde, elle incite ses élèves à une constante remise en question. Ouverture sur l’avenir, elle développe l’aptitude à apprendre tout au long de la vie, l’autonomie face à l’accélération des savoirs.

Démocratie
Dans son fonctionnement quotidien, l’école publique favorise la transparence et la concertation, l’exercice d’une citoyenneté active et responsable: la démocratie. L’équipe éducative, les élèves et les parents sont, ensemble, les acteurs du devenir de chacun. Démocratique dans sa conception et dans sa pratique, l’école publique est bien l’école de tous.

 

L’Athénée royal d’Ans respecte donc la Charte de l’Enseignement Officiel:

Dans un monde en transformation rapide,

Pour une société toujours plus démocratique et solidaire

  • qui vise à la promotion de tous ses membres et s’enrichisse des différences;
  • qui défende la liberté, favorise l’initiative et développe le sens des responsabilités;
  • qui veille à la qualité de la vie;

Pour former des personnes

  • tolérantes, respectueuses des particularités et des choix de chacun;
  • libres, prêtes à confronter les points de vue sans à priori dans un souci permanent d’honnêteté intellectuelle;
  • ouvertes au changement et à la remise en question, capables de créer et d’innover;
  • dotées de compétences solides et aptes à les actualiser en permanence;
  • éprises de paix et de générosité, de justice sociale et de dignité humaine;

Nous choisissons une école

  • officielle, voulue par la société civile et organisée pour former tous les futurs citoyens;
  • démocratique, dans sa conception et dans sa pratique;
  • attentive aux droits et aux devoirs de chacun;
  • favorisant le développement, dans un contexte de valorisation personnelle, de tolérance et de solidarité.

 

Lire Projet d’établissement.
Lire Règlement d’ordre intérieur.
Lire Charte de bonne conduite des élèves de l’Athénée d’Ans.
Retour au sommaire de Philosophie éducative.


Document mis à jour le 27.05.2012