Lisez également:

LE RENFORCEMENT DES SAVOIRS DE BASE

La maîtrise du français

Lire, s’exprimer, raisonner constituent des atouts primordiaux pour faire face aux exigences de la société de demain.

C’est pourquoi, nous développons deux projets axés sur la maîtrise de la langue française. Le premier est un cours de français – langue étrangère pour les élèves dont le français n’est pas la langue maternelle. Le second est un cours d’orthographe destiné à tous les élèves des sections terminales en vue d’aborder sereinement l’enseignement supérieur ou l’univers professionnel.

Les compétences et savoirs mathématiques

Pourvoyeurs d’échecs, les cours de mathématiques font l’objet d’une attention particulière.

  • En première année, où tous les élèves, sur accord explicite des parents qui adhèrent à ce projet d’établissement, suivent le cours optionnel d’une heure en atelier mathématique. Ce cours vise à donner encore plus de sens aux apprentissages réalisés durant les heures traditionnelles de mathématiques de manière à asseoir des bases solides pour l’avenir.
  • Au troisième degré, durant lequel un cours hebdomadaire de remédiation est proposé gratuitement aux élèves en partenariat avec l’Institut d’Enseignement de Promotion Sociale de la Fédération Wallonie Bruxelles installé dans les bâtiments de l’Athénée.

LA LUTTE CONTRE LE REDOUBLEMENT

Les cours de remédiation

  • Des heures spécifiques de remédiation sont intégrées dans l’horaire des classes du premier degré.
  • De nombreux enseignants organisent, sur demande, des séances complémentaires pour les élèves en difficulté.
  • En sus des dispositifs de « Français Langue Etrangère » et des heures de remédiation, deux cliniques sont organisées en français et en mathématiques à raison de 8 heures semaines. Elles offrent aux élèves en difficulté une remédiation directe et ponctuelle. Leur principe est simple : dès la détection d’un problème cognitif, l’élève est orienté sans délai vers un des deux dispositifs qui tentent d’apporter une solution directe ou d’orienter l’élève vers un dispositif cohérent de remédiation.
  • La future plate-forme numérique de l’Athénée royal d’Ans devrait participer pleinement à l’action remédiative entreprise dans l’école et proposant des exercices et des corrigés mis en ligne.
  • En collaboration avec les Jeunesses Scientifiques de Belgique, l’Athénée royal d’Ans ouvre deux fois par an ses portes à des sessions « d’Échec à l’Échec » qui proposent des cours particuliers de qualité à prix démocratique.

Les cours de méthodes de travail

A tous les niveaux d’études, l’attention des élèves et de leurs parents est attirée sur l’importance de l’acquisition d’une bonne méthode de travail et d’une gestion harmonieuse du temps à consacrer aux études.

Un cours spécifique de « méthodes de travail » est proposé aux élèves du premier degré lors de leur participation à l’école des devoirs. Mis à disposition de tous les enseignants, il constitue une ressource commune pour enseignants et élèves qui veulent apprendre à apprendre.

Les bons outils

Une vigilance particulière est apportée, durant tout le cursus, à la tenue du journal de classe, trait d’union permanent entre l’école et la famille.

L’équipe éducative veille à favoriser :

  • l’emploi de syllabus couvrant la matière d’un degré d’études. Grâce à ce matériel didactique, les élèves acquièrent l’habitude de travailler à partir de référentiels et connaissent avec précision les exigences et les finalités des cours;
  • l’utilisation d’outils d’évaluation communs à tous les élèves qui pratiquent la même discipline au même niveau d’études.

Le processus d’évaluation formative

Pour installer ce processus, l’équipe éducative veille à :

  • impliquer l’élève dans la gestion de son apprentissage par une communication claire des objectifs poursuivis et des critères d’évaluation, un respect constant de l’élève;
  • enseigner ce qui est prévu dans les programmes qui visent l’acquisition, selon le niveau ou la filière, des socles de compétences, des compétences terminales ou des profils de qualification;
  • recueillir des informations sur la façon dont l’élève procède en utilisant les principes de l’évaluation formative ;
  • mesurer la maîtrise des prérequis chez chaque élève ;
  • dégager les représentations des élèves avant puis en cours d’apprentissage ;
  • analyser régulièrement l’évolution de l’élève en cours d’apprentissage (Conseils de classe, Plans individuels d’apprentissage, Conseils de guidance…);
  • porter un intérêt majeur pour les démarches d’apprentissage de chaque élève ;
  • analyser les erreurs en tant que processus d’apprentissage ;
  • adapter et différencier les parcours d’apprentissage (années complémentaires, heures de remédiation ou de rattrapage, formation en méthode de travail, complément en orthographe, remise à niveau individuel, session complémentaire du mois de mars, accueil pédagogique jusque 18 h…).

Il s’agit donc bien d’adapter les méthodes aux objectifs poursuivis pour permettre à chaque élève d’arriver aux objectifs communs en adoptant une méthodologie et une stratégie d’apprentissage qui tiennent compte des caractéristiques propres à chacun et des circonstances des situations d’apprentissage. On parlera donc, à l’Athénée royal d’Ans de différentiation des moyens et non des objectifs!

La session supplémentaire en mars

Sur autorisation du Ministre de l’Enseignement de la Fédération Wallonie Bruxelles, l’Athénée royal d’Ans a mis en place, durant le mois de mars, une session d’examens complémentaires réservée aux élèves du deuxième degré.

Modalités de cette organisation

1) Un élève ne peut s’inscrire aux tests du mois de mars que dans 3 cours maximum.

2) Une absence injustifiée en décembre reste sanctionnée d’un ZERO pour l’épreuve et entraîne l’interdiction de représenter ce cours en mars.

3) L’inscription à l’épreuve du mois de mars n’est jamais obligatoire. Dans certains cas, le conseil de classe de décembre conseille l’inscription dans certains cours via le bulletin.

4) Tout élève peut s’inscrire aux épreuves de mars s’il désire tenter d’améliorer les résultats obtenus en décembre. L’organisation de la session de mars répond donc autant à une nécessité de remédiation qu’à une ambition d’excellence.

5) La présente inscription aux épreuves du mois de mars doit être remise à l’éducateur contre accusé de réception. Aucune inscription tardive ne sera autorisée.

6) Les épreuves du mois de mars se déroulent obligatoirement les mercredis de mars en matinée. Un horaire sera transmis aux élèves concernés avant le congé de carnaval.

L’élève (et les parents de l’élève) qui s’inscrit à ces épreuves sait que:

  •  sauf avis contraire du professeur, l’épreuve porte sur la matière vue de septembre à mars;
  • les épreuves sont notées sur le même total qu’en décembre;
  • les épreuves ne sont précédées d’aucune période de révisions;
  • les élèves inscrits ne bénéficient d’aucune suspension des cours sauf le/les mercredis matin durant les épreuves.

L’élève inscrit à la session de mars et qui ne s’y présente pas sans CM voit les points obtenus en décembre confirmés et fait l’objet d’une sanction disciplinaire.

Une absence, même justifiée en mars; n’ouvre aucun droit à l’organisation d’une nouvelle épreuve. Soit l’élève dispose de points obtenus à l’épreuve de décembre et ces points sont alors confirmés; soit l’élève n’a pas présenté l’épreuve de décembre, il est alors noté CM et le conseil de classe de fin d’année statuera sur les autres notes attribuées durant l’année scolaire.

Pour tous les cours présentés en décembre et en mars, le conseil de classe confirme le meilleur résultat obtenu à l’une des deux sessions.

La réussite de l’épreuve de mars ne peut en aucun cas constituer une dispense pour les matières vues de janvier à mars et constitutives de l’épreuve du mois de juin.

Ce dispositif évalué annuellement, sera régulièrement adapté aux besoins relevés par l’équipe éducative et le conseil de participation.

L’école des devoirs

Afin d’assurer à tous les élèves les mêmes chances de progression, l’Athénée royal d’Ans a mis en place une école de devoirs qui, les lundi, mardi et jeudi, offre la possibilité d’aider les élèves qui souhaitent faire leurs devoirs à l’école, sous la conduite d’un enseignant. Cette école de devoir réduit également la possible fracture numérique en garantissant à tous un espace public numérique accessible jusque 18 h.

RENFORCER L’ACCÈS AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES

L’ équipement numérique pédagogique

L’Athénée Royal d’Ans occupe une place spécifique dans le paysage scolaire local par son souci constant d’introduire dans ses pratiques pédagogiques des outils numériques performants et évolutifs. Dans ce qui constitue certainement la troisième révolution mondiale (après les inventions de l’écriture puis de l’imprimerie), l’équipe éducative se forme constamment à l’utilisation de ces nouveaux outils et à l’impact qu’ils peuvent avoir sur les modes d’acquisition des savoirs chez les adolescents.

L’athénée royal d’Ans dispose ainsi de (d’) :

  • cinq salles multimédia reliées à deux serveurs dédiés;
  • un tableau blanc numérique/salle de cours;
  • un laboratoire de langue multi média;
  • deux salles de Dessin Assisté par Ordinateur;
  • un réseau wifi performant;
  • deux cents tablettes numériques

Cet équipement de pointe acquis sur fonds propres ou avec l’aide de la Région Wallonne permet à l’établissement d’afficher un ratio de deux élèves par ordinateur connecté.

L’espace public numérique

L’Athénée royal d’Ans réduit également la possible fracture numérique en garantissant à tous, en ses locaux, un espace public numérique accessible jusque 18 h.

La mise en place d’une plate-forme pédagogique

Un des prochains défis à relever par l’équipe éducative sera la mise en ligne d’une plate-forme pédagogique (de type EDMODO) qui proposera aux élèves inscrits les contenus des cours, des liens utiles à l’acquisition des compétences et des exercices de remédiation avec leurs corrigés.

Le site web de l’athénée

Véritable résumé des structures de l’école, de ses projets, de ses réalisations; reflet fidèle de l’actualité de l’école, le site web de l’école est disponible à l’adresse www.ar-ans.be/blog/

L’OUVERTURE AU MONDE EXTÉRIEUR

Les voyages linguistiques

L’objectif est de permettre aux étudiants qui apprennent une langue de découvrir la réalité de la culture qu’elle véhicule. Des voyages linguistiques sont ainsi régulièrement organisés en Flandre, en Hollande et en Angleterre. Sur base de la réciprocité, des élèves de ces pays sont également les hôtes de l’établissement. Des « bains linguistiques » sont spécifiquement organisés en Flandre ou aux Pays-Bas pour les élèves de l’immersion.

La participation aux échanges européens

Sous l’égide de l’Eurégio ou des programmes d’échanges Comenius, l’Athénée royal d’Ans maintient une série de contacts avec des établissements étrangers. ll a notamment permis la mise en place d’une plate-forme d’échanges européens (M.O.V.E.O.N) qui réunit dans un même projet des étudiants italiens, français, espagnols, turcs et belges.

Les enseignants sont également invités à participer à des visites d’études organisées dans les pays voisins par la Communauté Européenne.

Les activités parascolaires

L’équipe éducative de l’Athénée d’Ans a déjà souligné combien il lui paraît important d’ouvrir l’école sur le monde. Les voyages et les séjours didactiques constituent le meilleur moyen de matérialiser ce désir d’ouverture et ce créer des liens, privilégiés, entre professeurs et élèves.

Ces voyages et séjours didactiques apportent une très grande richesse tant sur le plan culturel que  sur le plan humain. Indépendamment de toute autre considération, il est en effet important de mettre en évidence l’enjeu social et comportemental de ces voyages. Les quelques jours passés ensemble intègrent professeurs et élèves dans un même groupe et effacent tout problème relationnel.

Sur un plan pratique, l’Athénée d’Ans organise des voyages et des séjours didactiques pour toutes les classes. Les élèves de la 1re à la 6e année participent à des activités axées sur les sports, les sciences, la protection de la nature, le devoir de mémoire, la pratique des langues étrangères, les échanges culturels…

Visites d’expositions, de musées, assistance à des conférences, visites de sites remarquables, il ne passe pas une semaine sans que des élèves n’ouvrent les portes de l’école vers le monde extérieur.

Ces multiples activités parascolaires sont coordonnées par un membre de la Direction de l’établissement afin de s’intégrer au mieux dans l’horaire régulier.

Les stages professionnels

Des stages en milieu professionnalisant sont organisés au troisième degré de l’enseignement qualifiant. Ils résultent de contacts et d’une collaboration étroite entre le monde de l’entreprise et l’école. Ils assurent aux élèves la cohérence entre ce que l’école leur offre comme formation et les attentes du monde du travail.

Afin de garantir au maximum l’équilibre entre cette maîtrise professionnelle et une indispensable formation humaniste et citoyenne, les heures de stage sont, dans la mesure du possible, intégrées en grande partie dans la grille horaire hebdomadaire des élèves.

Toutefois, afin de garantir à l’élève l’exercice d’une continuité de son action dans l’entreprise, un stage continu de dix jours ouvrables est organisé une fois par an en 5e, 6e  et 7e années de l’enseignement qualifiant.

DÉVELOPPER LA CRÉATIVITÉ ET L’ÉMULATION

L’intégration du concept dans tous les cours

Déjà appréhendée comme une réelle valeur en soi par quelques-uns, déjà mise en pratique au sein de l’établissement par plus d’un acteur, tant dans les pratiques pédagogiques que dans la gestion de l’école, nous voulons donner à la créativité une plus grande visibilité en la mentionnant au rang des valeurs de notre école.

Des formations spécifiques sont ainsi annuellement proposées, sur base volontaire ou sur conseil pédagogique aux enseignants qui veulent aider leurs élèves à « oser imaginer hors du cadre »!

La participation à des concours divers

L’équipe éducative saisit toute les opportunités d’émulation, de créativité et d’échanges qui permettent aux élèves de se dépasser et de mettre en œuvre les compétences acquises à l’école. Citons de manière non exhaustive: la participation à des olympiades de Mathématiques, aux concours de Latin, aux concours Eurégio, aux concours de bureautique, à Techno Trophy où les étudiants de l’Athénée royal d’Ans occupent régulièrement les premières places.

Les ateliers d’ expressions

Différents ateliers permettent aux étudiants de l’Athénée royal d’Ans d’exprimer leur créativité selon plusieurs modes:

  • spectacles théâtraux;
  • spectacles musicaux;
  • expositions d’œuvres picturales;
  • ateliers de critique littéraire et création d’un journal multimédia;
  • expositions de réalisations techniques (mobilier en bois, montages automatisés, pièces d’usinages de précision…);
  • atelier annuel d’expression multimodal en collaboration avec le Centre Culturel d’Ans: « PièceS à ConvictionS ».

LE RENFORCEMENT DE L’ACCUEIL CONVIVIAL

Des élèves de 6e année primaire

Depuis plusieurs années, l’équipe éducative de l’Athénée Royal a mis en place un faisceau d’activités qui permettent à tous les élèves de 6″ année primaire des écoles fondamentales avoisinantes d’établir, dans une ambiance harmonieuse de travail, les premiers contacts avec l’enseignement secondaire.

Les élèves de 6e année primaire sont accueillis par des étudiants de l’enseignement secondaire qui les prennent en charge durant toute une journée. Ces élèves du fondamental suivent des cours donnés par les professeurs du secondaire et sont encadrés par leurs aînés auxquels ils peuvent poser des questions ou demander de l’aide. Enfin, lors des périodes de récréation ou pour les repas, tous les élèves sont réunis afin que se créent des liens d’amitié.

Durant les 4 séquences de cours suivies par leurs élèves sous la tutelle d’étudiants et de professeurs de I’AR Ans, les instituteurs et institutrices de l’enseignement fondamental rencontrent les professeurs de français, mathématiques et langues modernes de première année secondaire. C’est l’occasion d’analyser les programmes respectifs, les questionnaires proposés aux uns et aux autres en juin et en décembre et d’échanger les référentiels de chaque niveau.

Sur les plans culturel et sportif, les élèves des écoles d’Ans et des communes avoisinantes sont invités à des manifestations culturelles (exposition, pièces de théâtre…) préparées par les élèves de l’Athénée ou à des compétitions sportives (tournoi de mini-foot).

Des élèves de première en septembre

Durant les trois premiers jours de septembre, en dehors de la présence des autres élèves des différents niveaux d’études, les professeurs de première année organisent des activités touchant aux principales disciplines culturelles et sportives. Ces activités sont localisées dans l’école de manière à ce que les élèves, munis d’un plan, se familiarisent avec leur milieu de vie scolaire.

Les parents des nouveaux élèves sont étroitement associés à cette période d’accueil et ont l’opportunité de faire connaissance avec les futurs professeurs de leurs enfants.

Des élèves qui arrivent en cours d’année

Tout élève qui arrive à l’Athénée bénéficie d’un entretien personnalisé avec un représentant de la Direction qui affirme son projet personnel, précise les attentes de l’équipe éducative et veille, avec l’aide de l’éducateur de niveau, à l’intégration du nouvel élève dans sa classe et à la remise en ordre rapide des notes de cours.

Des parents

Les parents jouent évidemment un rôle essentiel dans l’éducation des enfants. C’est pourquoi, pour les élèves peu adaptés aux exigences de la vie scolaire, mais aussi pour tous les autres étudiants, l’Athénée Royal d’Ans implique les parents d’une manière très active.

Lors de toute situation conflictuelle, les parents sont invités à l’école et c’est ensemble qu’enseignants, parents et élèves tentent de trouver des solutions.

Une difficulté, prise dès sa naissance, est toujours plus facile à résoudre qu’un problème que l’on a laissé s’amplifier : c’est pourquoi la Direction et l’équipe éducative s’efforcent toujours de recevoir les parents qui le souhaitent dans les plus brefs délais.

Des nouveaux professeurs

Tout nouvel enseignant qui arrive pour la première fois à l’Athénée royal d’Ans fait l’objet d’une attention particulière matérialisée par:

  • un entretien avec la Direction ;
  • une prise en charge par le secrétariat de direction ;
  • la remise des programmes et des référentiels ;
  • la présentation aux collègues de référence (même discipline ou même sections, éducateurs de niveau…) ;
  • un très copieux vade-mecum qui constitue un précieux outil d’information au corps enseignant.

Les jeunes collègues qui débutent véritablement dans la carrière sont systématiquement orientés vers les dispositifs de formation continue offerte par le Pouvoir Organisateur.

La Direction, par des visites de classe, privilégie le soutien et l’évaluation formative de ces collègues débutants et les aide à formuler les besoins qu’ils peuvent exprimer en terme de formation ou de conseils pédagogiques.

LA PRATIQUE DE LA MÉDIATION ET LE RÈGLEMENT DES CONFLITS

C’est avec un succès certain que des médiateurs de niveau (qui sont en réalité les éducateurs et qui encadrent un groupe de niveau) ont été mis en place à l’Athénée royal d’Ans.

Ces médiateurs ont pour mission d’écouter les élèves qui rencontrent des problèmes, de guider, les étudiants vers la personne qui pourra le mieux les aider et d’user de diplomatie pour régler toutes les situations conflictuelles.

Pour les élèves qui posent des problèmes de comportement, plusieurs outils ont été utilisés afin, d’une part, de mieux entourer l’adolescent et, d’autre part, de lui fixer des règles claires.

  • La feuille de route permet de suivre l’élève heure par heure (le comportement doit être évalué à chaque heure de cours par le professeur) et de mettre ainsi le doigt, avec précision, sur les problèmes rencontrés.
  • Le contrat, expliqué clairement par Monsieur le Préfet ou Monsieur le Proviseur, permet d’établir des règles précises qui devront être respectées par l’élève. Ce contrat signé par l’élève, par les Parents, par la Direction, par l’Éducateur responsable crée une dynamique autour de l’adolescent pour améliorer son comportement.
  • Le tutorat individuel est avant tout imposé aux élèves qui arrivent à l’Athénée d’Ans après avoir été exclus d’un autre établissement. Ils doivent présenter quotidiennement leurs documents administratifs (journal de classe, feuille de route, travaux évalués…) à un tuteur (la plupart du temps, un éducateur) qui évalue avec l’élève les points positifs et négatifs. Le tuteur et l’élève fixent alors ensemble des buts à atteindre. Ici aussi, le but est de créer une dynamique pour améliorer le travail scolaire et le comportement.

LA FORMATION CONTINUÉE DU PERSONNEL

L’Athénée royal d’Ans est une école dynamique où toute l’équipe éducative est consciente de l’importance d’une formation continuée garante d’idées nouvelles et de contacts fructueux entre enseignants venus d’horizons différents. C’est pourquoi la direction de l’Athénée encourage vivement les professeurs à poursuivre leur formation par tous les moyens mis à leur disposition.

Sur le terrain, cette volonté se traduit par la participation de tous professeurs à différents projets.

Ainsi, par exemple:

  • les professeurs de mathématique travaillent en collaboration avec l’Université de Liège et les services de l’Inspection et du Conseil pédagogique à l’élaboration d’outils (séquences de leçons, fiches de travail) applicables directement dans leurs classes au L »‘degré du secondaire et dans l’enseignement professionnel;
  • les professeurs de français participent à la réalisation de logiciels didactiques destinés aux élèves du secondaire ;
  • les professeurs de cours techniques collaborent à la mise en place de projets destinés aux élèves du secondaire technique et professionnel ainsi qu’à la mise en place d’épreuves intégrées pour l’obtention du certificat de qualification;
  • les professeurs de cours de pratique professionnelle sont régulièrement en contact avec les entreprises qui accueillent leurs élèves en stage et restent ainsi en phase avec l’évolution de procédés de fabrication;
  • l’équipe des professeurs qui a initié le projet « école numérique » réalise une multitude d’outils multimédia qui pallient le retard des éditeurs belges.

En concertation avec les représentants du personnel, chaque membre de l’équipe éducative se voit proposer un Plan de Formation qu’il est susceptible d’enrichir par des propositions personnelles soumises à l’aval de la Direction.

OUVRIR LES PORTES DE L’ÉCOLE…

LES ANIMATIONS CITOYENNES

L’école et le monde politique

De fréquents débats proposant l’intervention d’acteurs de la société civile ou politique sont proposés aux élèves.

Par ailleurs notre volonté d’éducation à la citoyenneté conduit les élèves à découvrir le fonctionnement d’un État démocratique par la visite d’un Parlement, par la rencontre d’élus ou de ministres.

L’école et le monde judiciaire

Les élèves ont aussi la possibilité d’assister à un procès d’assises ou d’accueillir un avocat à l’école.

L’école et le monde des médias

Ils ont aussi la possibilité de participer à l’opération « presse à l’école » ou d’échanger leurs impressions avec des journalistes.

L’école et le devoir de mémoire

Nous voulons aussi aller à la rencontre de la société civile par la sensibilisation à l’action des ONG, par la découverte des différentes cultures, par des rencontres interconvictionnelles, par l’accueil de témoins du présent et du passé, défenseurs des droits de l’homme et par la visite des hauts lieux de la mémoire. Le but est de promouvoir la tolérance active.

L’école et l’éducation sexuelle et affective

Depuis 2002, l’Athénée royal d’Ans a mis sur pied un programme d’animations en éducation sexuelle et affective destiné à TOUTES les classes de 2e  et de 4e , en collaboration avec le Centre de Planning Familial « La famille heureuse » à Liège et le CPMS qui disposent tous deux d’une équipe compétente et efficace.

Les objectifs sont :

  1. d’amener les élèves, selon leur âge et leur niveau de maturité, à mieux se connaître eux-mêmes et entre eux afin de s’épanouir et de se respecter;
  2. de permettre aux élèves d’aborder de manière responsable leur sexualité;
  3. de montrer aux élèves que des adultes spécialisés sont à l’écoute en cas de besoin ou en cas de problème;
  4. de permettre aux élèves d’envisager les médias avec discernement.

L’école et l’éducation à de saines habitudes alimentaires

Pour atteindre cet objectif, l’Athénée royal d’Ans s’assure la collaboration régulière d’une conseillère en diététique dans l’élaboration des menus servis au restaurant scolaire.

Un effort particulier est réalisé pour faire découvrir la qualité gustative et diététique des repas chauds servis par notre personnel. Ainsi, le restaurant scolaire s’assure ponctuellement la collaboration de Chefs Coq renommés.

Le cadre, spécialement aménagé par nos sections « menuiserie », garantit aux convives une ambiance détendue dans un cadre confortable.

Les efforts réalisés dans ce domaine ont valu à l’établissement la labellisation « MANGER-BOUGER ».

L’école et l’éduction à l’écologie

  • Une politique quotidienne de gestion de déchets et de tri sélectif est instaurée dans l’établissement. Il s’agit d’une problématique régulièrement abordée de manière interdisciplinaire dans l’établissement.
  • Annuellement, une journée santé-environnement mobilise tous les élèves, les professeurs et une équipe d’experts externes à l’établissement au sein d’une série d’ateliers spécialement dédiés à ces problématiques.
  • Les élèves de troisième année de l’enseignement général, option sciences, et de troisième année de l’enseignement technique, option biologie, participent à une semaine de stage dans un centre d’écologie.
  • Les professeurs de sciences de l’Athénée d’Ans se sont associés pour créer une mare didactique et un sentier des odeurs où pourront se développer une faune et une flore très particulières.
  • Ce projet pédagogique, lauréat 2004 de la « Fondation Roi Baudouin : Fonds Gaz Nature » a été reconnu et primé par «La Fondation Nicolas Hulot pour le respect de la nature » et par la Région wallonne. Il permet aux élèves de l’Athénée de concrétiser leurs apprentissages scientifiques et environnementaux ainsi que d’expérimenter leur futur rôle de citoyens engagés dans un projet collectif. Ils ont notamment l’occasion d’entretenir des relations avec des élèves d’autres établissements, en particulier ceux de l’enseignement fondamental qui peuvent découvrir un aspect des activités du secondaire sous le tutorat de leurs aînés.

LES ANIMATIONS CULTURELLES

Le partenariat avec le Centre Culturel d’Ans

Les liens très étroits qui unissent l’Athénée royal d’Ans et le Centre culturel d’Ans ainsi que leur voisinage géographique constituent le tremplin idéal pour des activités en commun ou pour des animations culturelles auxquelles participent les élèves de l’Athénée.

Des conditions tout à fait préférentielle au niveau de l’organisation permettent aux élèves de l’Athénée d’assister à des spectacles, à des pièces de théâtre, à des expositions, et de participer à des animations intra et extra muros.

Des projets tels « Pièces à Convictions » permettent chaque année aux élèves des différentes classes du troisième degré de découvrir des problématiques sociales, culturelles, économiques ou philosophiques, de rencontrer des ACTEURS de la vie publique et de s’exprimer sur les sujets abordés.

Le projet théâtre

Depuis plus de cinq ans, c’est devenu une tradition, l’Athénée royal d’Ans propose, lors de son Printemps du Théâtre, des spectacles qui mettent en scène les élèves et leurs professeurs.

Les rencontres avec le monde des lettres

  • Le concours euregio

Participant traditionnel de ce concours de lecture et de rédaction, notre établissement a souvent l’honneur d’organiser « La journée du Jury » du prix littéraire des lycéens de I’EUREGIO.

  • Les rencontres avec des écrivains

De multiples rencontres avec des écrivains, éditeurs, critiques littéraires ou journalistes sont proposées dans le cadre des cours de français organisés durant tout le cursus.

LES ANIMATIONS SPORTIVES

« Mens sana in corpore sano ». Il n’est évidemment pas question de négliger, à quelque moment que ce soit, les activités sportives qui permettent l’épanouissement de nos élèves.

Des cours de natation sont organisés à destination des élèves de première année.

Tout au long de leur scolarité, les élèves se voient proposer des initiations à diverses disciplines sportives et des participations à des activités sportives parascolaires (Rhéto Trophy, Marathon School Trophy, championnats ou tournois interscolaires…). Plusieurs « journée ADEPS » sont proposées aux élèves afin de leur permettre une initiation à diverses disciplines sportives.

Annuellement, une marche parrainée réunit tous les élèves de l’école autour d’un même projet sportif.

En partenariat avec le Royal Standard Club de Liège, l’Athénée royal d’Ans veille à promouvoir la scolarité des sportifs de haut niveau en leur offrant un encadrement pédagogique et des adaptations d’horaires qui leur permettent de suivre des filières pédagogiques classiques s’ils ne veulent pas adhérer aux projets de « sports-études » proposés dans d’autres établissements. Ce projet convient spécialement aux affiliés des sections jeunes du Standard qui visent le bilinguisme via notre filière d’immersion.

D’autre part, les sportifs de haut niveau, reconnus par leur fédération peuvent bénéficier d’aménagements d’horaires qui leur permettent la poursuite conjointe de leurs objectifs sportifs et scolaires.

Les contacts avec l’université et les hautes écoles

Les élèves de l’Athénée d’Ans participent à de nombreuses activités organisées par l’Université de Liège et les Hautes Écoles avoisinantes. Ces journées de travail, ces journées de découverte de l’enseignement supérieur permettent souvent aux étudiants de mieux fonder leurs choix pour la suite de leurs études.

L’orientation scolaire

À l’Athénée d’Ans, les professeurs et le CPMS mettent très régulièrement sur pied des séances d’information destinées à apporter un maximum de renseignements aux élèves et aux parents qui doivent effectuer des choix portant sur l’orientation des études. C’est ainsi que sont organisées chaque année :

  • des séances d’information destinées aux élèves de sixième année primaire;
  • des séances d’information destinées aux parents des élèves de sixième année primaire;
  • des séances d’information destinées aux élèves du secondaire et à leurs parents quand des choix doivent être effectués;
  • la mise en place d’une troisième année du premier degré, la 2e accès au qualifiant ou 2AQ, qui sur base d’un TFE pluridisciplinaire, évalue les goûts et les possibilités d’orientation des élèves vers une section qualifiante du deuxième degré. Il s’agit d’une expérience-pilote soutenue par l’Administration;
  • des séances d’information sur les différentes filières scolaires sont mises en œuvre, au terme du premier degré, sur base des constats du conseil de guidance et des intérêts des élèves : ces informations sont réalisées avec le concours du CPMS et des parents;
  • des séances d’information destinées aux élèves qui terminent le secondaire pour leur donner un maximum d’éléments de références avant d’opérer un choix portant sur leurs études supérieures. Au cours de ces réunions, les étudiants reçoivent de la documentation fournie par les différents établissements d’Enseignement supérieur;
  • la participation au salon annuel du SIEP qui propose un panorama complet des formations qualifiantes offertes dans le bassin de vie liégeois.

Lisez également:

Lire Charte de l’enseignement officiel.
Lire Règlement d’ordre intérieur.

Retour au sommaire de Philosophie éducative.


Document mis à jour le 07.07.2015