La vie en collectivité suppose le respect de certaines règles, qui sont la garantie de la liberté de chacun.


1. Présence à l’Athénée ⇓

L’Athénée est ouvert le matin à 7H45. Tous les mouvements d’entrée et de sortie des élèves doivent s’effectuer dans le calme et uniquement par la rue Georges Truffaut. Il est interdit de stationner sans raison aux abords l’école et de séjourner dans les bâtiments de l’école primaire ou de la promotion sociale.

La circulation à bicyclette et à vélomoteur est interdite à l’intérieur de l’Athénée. L’entrée et la sortie de ces véhicules se font par la rue de La Résistance, à pied dès le franchissement des barrières.

En début de matinée, à la fin de la récréation, en début d’après-midi, les élèves doivent se ranger aux endroits prévus sur la cour de récréation.

Les élèves sont tenus d’assister à tous les cours, y compris les rattrapages, les écoles de devoirs ou les séances de remédiation (école de devoir, français langue étrangère,…) qui deviennent obligatoires pour ceux qui y sont inscrits.

En cas d’étude régulière ou en cas d’absence d’un professeur, la présence à l’étude est obligatoire (sauf autorisation exceptionnelle).

Seuls sont autorisés à sortir pendant la pause de midi, les élèves de 4e, 5e et 6e année, dont la personne responsable a signé une autorisation de sortie. Toutefois, cette autorisation s’accompagne d’une condition: que l’élève rentre à son domicile ou chez une personne de confiance dont l’adresse sera communiquée. Les autres élèves, en particulier tous les élèves de 1ère, 2e et 3e année (sauf dérogation accordée par la Direction) doivent prendre leur repas au restaurant scolaire.

Remarque importante:

Tout élève qui, pour un motif exceptionnel (indisposition, absence d’un professeur, etc.), désire quitter l’établissement est obligé de se présenter personnellement au bureau de l’éducateur responsable de sa classe, d’un professeur ou du proviseur pour obtenir cette autorisation de sortie (condition indispensable pour les assurances scolaires). Toute autorisation de sortie doit faire l’objet d’une note écrite au journal de classe, note signée par M. le Proviseur, le professeur ou l’éducateur et contresignée par la personne responsable.

2. Cours d’éducation physique ⇓

L’objectif du cours est d’améliorer la condition physique, favorisant ainsi les aptitudes à l’étude et à la formation professionnelle.

Les professeurs d’éducation physique ont le droit et le devoir d’associer les élèves dispensés, pour raison médicale, à des exercices pratiques aux activités propres aux cours d’éducation physique, en leur confiant des tâches compatibles avec leur handicap physique.

De cette manière, il est possible d’évaluer ces élèves sur la perception, la mémorisation et la compréhension des notions enseignées au cours de la formation pratique ainsi que sur les aptitudes sociales inhérentes à la pratique.

L’élève dispensé assiste donc au cours d’éducation physique. Cependant, lorsque l’activité se déroule hors de l’établissement (ex.: piscine) et qu’un règlement spécifique s’oppose à la présence de non‑participants, l’élève devra être présent à l’étude et effectuer un travail écrit en rapport avec l’une des activités enseignées. Ce travail sera corrigé et évalué.

L’élève qui bénéficie d’une dispense permanente du cours (du 15 septembre au 30 juin) doit être présent à l’établissement; il ne sera pas évalué. Ce type de dispense doit être considéré comme exceptionnel compte tenu de l’article 8, 5° du décret définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre.

Les notes de périodes, au bulletin, correspondent essentiellement aux efforts et aux progrès personnels.

Les minima requis tiennent compte des capacités de l’élève.

L’esprit des activités sportives implique un comportement empreint de discipline personnelle et collective, le fair-play, la solidarité et la cordialité. Les manquements, tout comme les progrès réalisés en ces domaines, seront également pris en compte.

3. Ponctualité ⇓

Tout élève en retard à la première heure ou à la deuxième heure de cours de la matinée doit obligatoirement se présenter au bureau des retards avant d’être admis au cours (cachet dans le journal de classe).

Tout élève en retard à un autre moment de la journée doit se présenter auprès de son éducateur pour la notification de l’arrivée tardive au journal de classe. L’élève ne pourra être admis au cours sans cette notification.

Les retards injustifiés sont comptabilisés et, dès la 3e réccurence, l’élève concerné se voit sanctionné d’une retenue et privé de toute autorisation de sortie durant un laps de temps fixé par son éducateur.

La direction juge de la validité éventuelle d’une excuse présentée avant d’appliquer les sanctions énoncées ci-dessus.

Un retard non justifié de plus de 50 minutes est considéré comme une absence d’une demi-journée.

Les changements de cours doivent s’effectuer rapidement et dans le calme. L’élève se présentera aux cours au plus tard 5 minutes après la sonnerie de la fin du cours précédent.

Lors d’un changement de local, tout retard non justifié, par la direction, un éducateur ou un professeur, sera sanctionné par le professeur (→ note au journal de classe). Le retard porté par le professeur sur son billet d’absence sera comptabilisé par le bureau des absences et sanctionné comme prévu ci-dessus.

Il est interdit de traîner dans les couloirs pendant les récréations. Pendant les cours, tout élève qui circule dans l’établissement doit être muni de l’autorisation spéciale fournie par le professeur.

4. Absences ⇓

Nous vous demandons de bien respecter les consignes suivantes afin d’optimiser le fonctionnement du service des absences.

1. En cas d’absence de l’élève, les parents sont tenus de:

  • téléphoner à l’Athénée dès le premier jour de l’absence;
  • justifier l’absence sur le document spécial fourni par l’école (pour une absence de moins de 4 jours), par une attestation délivrée par un centre hospitalier ou une autorité publique ou par un certificat médical (obligatoire pour une absence de plus de 3 jours).

Un maximum de 16 demi-journées d’absence peuvent être justifiées par un mot écrit et signé par les parents ou la personne responsable ou par l’élève s’il est majeur. Au deuxième et au troisième degrés, l’élève qui compte 20 demi-jours d’absence non justifiés est réputé élève libre et ne peut être délibéré par le conseil de classe de fin d’année. Tout motif d’absence émis par l’élève majeur ou la personne responsable est soumis à l’approbation du chef d’établissement avant d’être réputé valable.

2. En cas d’absence lors de contrôles annoncés, la direction est en droit d’exiger un certificat médical, sinon les absences sont considérées comme injustifiées et sanctionnées par un zéro pour le contrôle.

3. Le relevé des absences est effectué à chaque heure de cours par les professeurs. Les éducateurs effectuent ponctuellement des relevés en classe.

Le service des absences, géré par les éducateurs, est informatisé.

  • Tout retard ou absence de plus d’une heure par demi-journée est considéré comme ½ jour d’absence;
  • Une carte d’absence est envoyée aux parents pour signaler toute absence injustifiée. Les parents qui en font la demande expresse en début d’année peuvent recevoir un courriel qui stipule, le jour même des faits, l’absence ou le retard de l’élève. Imprimé et signé, ce document doit leur servir à éventuellement justifier absence ou retard. En aucun cas, une réponse informatisée (et donc non signée) ne peut constituer un justificatif valable.

Toute absence non justifiée sera sanctionnée.

5. Respect des biens et des personnes ⇓

Respecter autrui

L’esprit de tolérance, qui exclut toute forme d’endoctrinement politique, philosophique ou religieux, est un des principes fondamentaux qui règlent les rapports entre les membres de notre collectivité.

Les brimades physiques ou morales, les grossièretés, les attitudes provocantes, la violence sous toutes ses formes seront sanctionnées.

  • Il est interdit de se battre à coup de boules de neige, pistolets à eau ou tout autre objet.
  • La tenue vestimentaire et les rapports avec autrui doivent être décents et conformes à la correction exigée dans une école.

Les faits graves suivants sont considérés comme pouvant justifier l’exclusion définitive prévue aux articles 81 et 89 du décret du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre:

  1. Dans l’enceinte de l’établissement ou hors de celle-ci:
    • tout coup et blessure porté sciemment par un élève à un autre élève ou à un membre du personnel de l’établissement;
    • le fait d’exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève ou un membre du personnel de l’établissement une pression psychologique insupportable, par menaces, insultes, injures, calomnies ou diffamation;
    • le racket à l’encontre d’un autre élève de l’établissement;
    • tout acte de violence sexuelle à l’encontre d’un élève ou d’un membre du personnel de l’établissement.
  2. Chacun de ces actes sera signalé au CPMS de l’établissement. L’élève sanctionné et ses responsables légaux seront informés des missions du CPMS, en autres, dans le cadre d’une aide à la recherche d’un nouvel établissement.

  3. Dans l’enceinte de l’établissement, sur le chemin de celui-ci ou dans le cadre d’activités scolaires organisées en dehors de l’enceinte de l’école:
    • la détention ou l’usage d’une arme;

Sont strictement interdits dans l’établissement (campus, bâtiments, classes):

  • les objets dangereux, les objets étrangers à la vie scolaire susceptibles de la perturber ou de porter atteinte à l’intégrité physique et morale (tout type de farces et attrapes, laser, couteau, pétards, etc.) ;
  • l’utilisation des GSM, lecteurs MP3, Balladeurs, appareils photos… sous quelque forme que ce soit.

Toute infraction en la matière est sanctionnée par la confiscation immédiate de l’appareil et la convocation de la personne responsable, seule habilitée à se voir restituer l’objet.

En marquant son accord sur le présent règlement la personne responsable de l’élève accorde aux membres de l’équipe éducative le droit de saisie des objets interdits.

6. Assurer la neutralié, l’intégration de tous et le bien-vivre ensemble ⇓

Il est interdit de se présenter à l’école en portant des insignes, des bijoux ou des vêtements qui expriment une opinion ou une appartenance politique, philosophique ou religieuse.

Ainsi, depuis le 1er septembre 2011, le port du voile ou foulard islamique est interdit dans tout l’établissement.

A titre transitoire cependant, ce port reste permis aux jeunes filles concernées fréquentant régulièrement les cours de l’Athénée royal d’Ans durant l’année scolaire 2010-2011, et ce jusqu’à la fin de leur scolarité dans l’établissement.

Une liste nominative des élèves concernées a été arrêtée par les éducateurs en date du 29 avril 2011. Les élèves concernées et leurs familles ont été averties durant l’année scolaire 2010-2011. Aucun ajout ne sera consenti à cette liste. En cas d’interruption de leur scolarité dans l’établissement, les élèves concernées perdraient, en cas de réinscription, le bénéfice de cette dérogation.

Si cette mesure transitoire venait à être contestée juridiquement, la Direction, en accord avec les organes internes de concertation et de représentation, serait contrainte de faire appliquer strictement ce point de règlement sans prise en compte de la mesure transitoire proposée.

Sont interdits dans tous les locaux:

  • le port de la casquette, du bonnet, du bandana et de tout type de couvre-chef. Dans tous les cas, l’ensemble du visage doit rester visible de manière à permettre l’identification aisée de l’élève. La Direction se réserve le droit d’évaluer et d’interdire le cas échéant tout excès vestimentaire ou corporel (piercing, coiffure, vêtements inadaptés, etc.).

Sont interdits dans les classes et la salle d’études:

  • la consommation de nourriture et de boissons.

Il est formellement interdit d’introduire à l’école ou aux abords de celle-ci boissons alcoolisées et autres substances nocives et illicites. Toute infraction en la matière entrainera l’ouverture d’une procédure disciplinaire pouvant mener à l’exclusion définitive.

Comme dans tous les lieux publics, il est interdit de fumer à l’école.

Toute infraction sera sévèrement sanctionnée.

7. Respecter les biens ⇓

Toute dégradation volontaire des locaux, du matériel est à charge du contrevenant ou de la personne responsable. La facturation sera d’ailleurs établie au nom du responsable.

L’école exigera le remboursement des dégâts (ce qui ne suspend pas l’application d’une sanction disciplinaire selon la gravité des faits).

Chacun veillera à jeter papiers et déchets dans les poubelles.

A l’école, l’élève veillera à ne pas mettre en évidence et à ne pas porter sur lui d’objet de valeur (bijoux, GSM, etc.).

L’école ne peut en aucun cas être tenue responsable de la perte, du vol ou du bris des objets personnels qui sont sous l’unique responsabilité de leur propriétaire.

Les élèves sont amenés à pratiquer des activités sportives et culturelles à l’extérieur de l’école. Outre le règlement de l’école, les élèves doivent respecter celui des installations extérieures et se soumettre aux injonctions de leurs responsables.

8. Droit à l’image ⇓

Sur autorisation expresse de la Direction, des photos représentant les activités normales de l’école pourront être prises et publiées dans le journal de l’école, dans les documents liés à la publicité de l’école, sur son site internet en vue d’illustrer lesdites activités. A défaut d’opposition, les personnes concernées y consentent. En dehors des séances de prises de vue autorisées par le Direction, il est interdit de photographier, de filmer ou d’enregistrer les élèves, les membres du personnel ou les locaux de l’Athénée royal d’Ans.

Aucune photo, aucun film ne peut être pris dans l’école sans l’autorisation expresse de la direction.

Aucune photo, aucun film pris dans l’école ne peut être diffusé sans l’accord de la personne photographiée ou filmée et celui de la Direction.

Tout membre du personnel d’éducation, tout membre du personnel administratif ou d’entretien, tout élève se déclare, par défaut, opposé à toute utilisation de son image ou de sa parole à des fins de diffusion sous quelque moyen que ce soit.

Tant l’enregistrement que la diffusion illicites de ce type d’éléments fera l’objet d’une procédure disciplinaire pouvant mener à l’exclusion définitive.

Pour rappel :

  • La protection de la vie privée est un droit de tout citoyen.
  • Le harcèlement, la violence ou l’incitation à la violence, la diffamation, l’appel au boycott, l’usurpation d’identité, l’atteinte aux bonnes mœurs, le racisme et la xénophobie sont punissables par la loi.
  • Sur base de la loi du 11 mars 2003 sur le commerce électronique, les seuls responsables d’un site internet sont les personnes qui l’ont créé ou leurs parents si ces personnes sont mineures.

9. Tenue et matériel ⇓

Pour chaque cours, l’élève doit être en possession du matériel indispensable : cahiers, classeurs, feuilles, stylo, règle graduée, calculatrice, etc.

Quel que soit le cours, en cas de récidive, le professeur pourra refuser l’élève qui se présente au cours sans la tenue exigée ou sans le matériel nécessaire. Il devra alors se rendre à l’étude avec un travail et sera sanctionné.

Pour les travaux pratiques (atelier, laboratoire), il doit respecter le règlement d’atelier (règles de sécurité), être en possession d’un vêtement de travail approprié et de l’outillage nécessaire.

Pour le cours d’éducation physique, l’équipement est pratique, simple et discret, marqué au nom de l’élève : T-shirt, short ou training suivant le temps, chaussures de sport (l’accès aux terrains couverts nécessite des chaussures de sport de rechange). En l’absence d’installations sportives intérieures suffisantes, les activités à l’extérieur nécessitent souvent un survêtement de pluie.

Pour les jeunes filles, caleçons et collants de gymnastique sont autorisés. Chaussures à semelles compensées, jeans retaillés, bermudas, caleçons américains, casquettes et autres fantaisies sont proscrits.

Hygiène

Les élèves doivent changer de vêtements et de sous-vêtements au vestiaire.

Lorsque les installations le permettent, la douche est obligatoire après la leçon.

10. Journal de classe ⇓

Le journal de classe est fourni aux élèves au début de l’année scolaire.

En cas de perte ou de dégradation anormale, l’élève doit acheter, au prix de 10 €, un nouveau journal de classe, le mettre à jour rapidement et se voit interdire toute sortie exceptionnelle avant 16h00 pendant 1 mois. Un retrait de 20 points à la note de comportement sera aussi appliqué.

Le journal de classe est le moyen de correspondance entre l’école et les parents.

L’élève doit tenir son journal de classe avec soin, y inscrire l’horaire des cours ainsi que toutes les tâches qui lui sont imposées à domicile. C’est dans le journal de classe que sont également notés les faits favorables et défavorables concernant le comportement, les arrivées tardives, les autorisations de sorties exceptionnelles.

L’élève qui se présente à l’école sans son journal de classe sera sanctionné par son éducateur d’une suspension de toute autorisation de sortie (laps de temps fixé par l’éducateur).

Le journal de classe doit être signé par les parents au moins une fois par semaine.

11. Sanctions disciplinaires ⇓

Une note de comportement sur 50 est établie chaque période.

Tout retrait de points supérieur à « -4 » en une fois entraine une sanction de retenue ou d’exclusion. Le Proviseur assortit ces sanctions d’un retrait de points au journal de classe.

N.B. Un retrait cumulé de 10 points au comportement entraîne une sanction de 2h de retenue.

En cas de récidive d’une même infraction, l’élève se verra appliquer des sanctions progressives pouvant aller jusqu’à l’ouverture du procédure disciplinaire pouvant mener à l’exclusion définitive.

La retenue a lieu le mercredi après-midi (ou selon les possibilités offertes par l’horaire de l’élève).

Pendant la retenue ou l’exclusion des cours, l’élève devra être présent à l’étude et y effectuer des travaux qui seront évalués.

Toute sanction non effectuée est doublée ou fixée à un grade supérieur. Les retraits de points portés au journal de classe doivent être signés pour la journée de cours suivante.

12. Vente des tickets repas et boissons ⇓

La vente des tickets « repas » ou « boissons » a lieu sous le préau, le matin dès 8h05 ou pendant la récréation de 10h05 à 10h20. Pour éviter toute contestation, chaque élève est prié d’acheter personnellement ses tickets et de vérifier l’exactitude de son compte.

Nos prix

Potage 0,50 €
Sandwich 2,00 €
Frites 2,00 €
Snack 2,50 €
Snack sur réservation 3,00 €
Repas chaud 3,00 €
Dessert 0,50 €


Lire Charte de l’enseignement officiel.
Lire Projet d’établissement.
Lire Charte de bonne conduite des élèves de l’Athénée d’Ans.

Retour au sommaire de Philosophie éducative.


Charte Ar Ans1

Document mis à jour le 15.12.2017