L’objectif du cours est d’améliorer la condition physique, favorisant ainsi les aptitudes à l’étude et à la formation professionnelle.

Les professeurs d’éducation physique ont le droit et le devoir d’associer les élèves dispensés, pour raison médicale, à des exercices pratiques aux activités propres aux cours d’éducation physique, en leur confiant des tâches compatibles avec leur handicap physique.

De cette manière, il est possible d’évaluer ces élèves sur la perception, la mémorisation et la compréhension des notions enseignées au cours de la formation pratique ainsi que sur les aptitudes sociales inhérentes à la pratique.

L’élève dispensé assiste donc au cours d’éducation physique. Cependant, lorsque l’activité se déroule hors de l’établissement (ex.: piscine) et qu’un règlement spécifique s’oppose à la présence de non‑participants, l’élève devra être présent à l’étude et effectuer un travail écrit en rapport avec l’une des activités enseignées. Ce travail sera corrigé et évalué.

L’élève qui bénéficie d’une dispense permanente du cours (du 15 septembre au 30 juin) doit être présent à l’établissement; il ne sera pas évalué. Ce type de dispense doit être considéré comme exceptionnel compte tenu de l’article 8, 5° du décret définissant les missions prioritaires de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire et organisant les structures propres à les atteindre.

Les notes de périodes, au bulletin, correspondent essentiellement aux efforts et aux progrès personnels.

Les minima requis tiennent compte des capacités de l’élève.

L’esprit des activités sportives implique un comportement empreint de discipline personnelle et collective, le fair-play, la solidarité et la cordialité. Les manquements, tout comme les progrès réalisés en ces domaines, seront également pris en compte.


Retour à la page d’accueil du règlement d’ordre intérieur


Charte Ar Ans1

Document mis à jour le 15.12.2017