Too big for the stage

Classé dans : Lettres d'information | 0

 
too big2Lettre d’information 12/2015 – 28.03.2015
 

Le 12 mars dernier, les élèves de 5° et 6 ° générales ont assisté, au Centre Culturel d’Ans, au spectacle théâtral Too big for the stage, une intrusion originale dans la création d’un spectacle autour de la célèbre pièce de Shakespeare Le roi Lear. On y voit un metteur en scène, Noémie, diriger son acteur principal, Gabriel, incarnant le personnage central de la pièce.

Lear a été trahi par deux de ses trois filles et Gloucester par son fils illégitime. Mais les deux pères ont attiré sur eux le courroux des dieux, le premier imposant à ses filles une stupide compétition de louanges et l’autre provoquant la jalousie de ce fils conçu hors mariage qui va faire fuir son demi-frère et devenir le successeur de son père. Quant à Lear, il mesure l’hypocrisie de ses deux filles et sombre dans la folie pour avoir négligé l’honnêteté de Cornélia, sa troisième fille qu’il a, par erreur,déshéritée.Celle-ci, à la tête d’une armée française- elle a épousé le roi de France-court venger son père avec qui elle se réconcilie avant de combattre les Anglais.

Gabriel et Noémie travaillent donc le rôle du roi Lear mais, très vite, fiction et réalité se contaminent et le spectateur ne sait plus si la colère de Gabriel est celle du roi ou la sienne face à une Noémie très dominatrice…

« Ce que j’ai aimé, c’est le double jeu : un réel et une fiction qui se mélangent tant et si bien que le spectateur se perd un peu. Les acteurs jouent leur rôle à la perfection. La pièce n’est pas trop longue mais elle est intense et l’action toujours présente. Bref, ça déménage ! » Jérémie

« J’ai apprécié la mise en scène et le jeu des acteurs. Certains moments, les vidéos par exemple, étaient plus monotones mais les interludes « chorégraphiques » redynamisaient l’ensemble et le spectateur était à nouveau interpellé. En ce qui me concerne, le passage réalité-fiction n’a pas fait problème parce que je me suis laissé emporter davantage par le jeu des acteurs que par l’histoire prétexte du roi Lear. » Tommaso

« J’ai beaucoup aimé ce spectacle théâtral car il alliait comédie, tragédie, musique et danse de manière impeccable et si le jeu des personnages était pour moi, à certains moments, un peu agaçant, j’ai beaucoup apprécié l’expression des corps et la musique qui l’accompagnait » Raffaele

« Personnellement, j’ai adoré Too big for the stage ! D’abord parce que j’aime Shakespeare, qu’il était bien interprété et que la mise en scène était très intéressante. Certains de mes condisciples ont regretté le fait que la réalité et la fiction s’entremêlent. Pour ma part, je n’y ai vu aucun inconvénient : j’ai voyagé de l’une à l’autre avec beaucoup de plaisir. Merci à la troupe ! »

Claire

 
 
©photos : Centre Culturel d’Ans
 


Les autres éditions des Lettres d’information sont disponibles dans la rubrique Archives.

Charte Ar Ans1

Document mis à jour le 28.03.2015